1
Un renouvellement continu L'été est fini, et alors ? Il y en aura d'autres. Gardez en tête que si les vacances duraient toute l'année, on n'en profiterait pas de la même façon. Concentrez-vous sur leurs effets positifs et sur les belles choses à venir : votre retour au bureau avec la peau dorée (à faire durer le plus possible… !), les quelques kilos en moins grâce aux belles salades colorées et allégées (idem…), les batteries rechargées et la mine éclatante, la pression relâchée et l'envie de relever de nouveaux défis ! Et pourquoi pas… Pensez à vos prochaines vacances et commencez d'ores et déjà les organiser ! Si vous ne pouvez pas attendre, aménagez-vous des petits week-ends en rupture avec la routine quotidienne : au vert, chez des amis, à l’étranger… Cela fera un objectif agréable à vous évoquer, et finalement pas si lointain que ça…
2
De l'influence de la lumière Fin septembre, c'est le retour de l'automne, des températures en baisse et surtout des jours plus courts. La luminosité peut passer de plus de 100 000 lux (unité de mesure de l'éclairement lumineux) en été à moins de 1500 lux en hiver… Or, l'absence de lumière naturelle a une action sur l'organisme : c'est d'ailleurs pour cela que notre moral a tendance à « suivre » les saisons. 20% de la population souffrirait de ce qu'on appelle la « déprime hivernale » ou « blues de l'hiver » ! La luminothérapie (ou luxthérapie), en contexte médical ou grâce à des appareils spécifiques, est utilisée dans le traitement de la dépression saisonnière. Ainsi, profitez un maximum de la lumière naturelle ! Laissez-la pénétrer dès que possible dans votre intérieur. Sortez régulièrement : balades au grand air au moins une heure par jour, mais aussi exercice physique.
3
Chassez le stress... ou vivez mieux avec ! Sport, yoga, techniques de respiration diverses sont autant de moyens qui aident efficacement à lutter contre le stress. Prendre du temps pour soi et mettre les soucis du quotidien de côté n'est pas toujours évident… Mais quoi qu'il arrive, rappelez-vous que le stress n'est pas toujours négatif : au contraire, il agit souvent comme un moteur. Confronté à une situation de stress, notre organisme développe naturellement des techniques pour le maîtriser : il pousse ainsi au dépassement de soi. Il devient ainsi synonyme de stimulation, voire de satisfaction ! Finalement, tout réside dans l'équilibre entre le « mauvais » stress, néfaste car contre-productif (et sur le long terme épuisant tant physiquement que moralement), et le « bon » stress, qui, lui, peut être source d'énergie et d'efficacité.
4
Adoptez la micro sieste C'est prouvé, dormir de 5 à 15 minutes permet de se détendre et de retrouver de l'énergie et de la concentration : un bon moyen de se ressourcer et de lutter contre le stress ! Véritable institution en Chine, de plus en plus d'entreprises s'engagent dans la promotion de cette pratique. Salles de repos, espaces zen avec massages, et même bars à sieste prouvent qu'elle se démocratise. Ces quelques minutes correspondent à ce qu'on appelle le sommeil léger : on se relaxe, tout en restant attentif à l'environnement extérieur. Cela peut, au départ, demander un minimum d'entraînement. Mais vous trouverez forcément des moments pour la pratiquer : dans les transports, les salles d'attente, au bureau, le meilleur moment étant après avoir mangé. Pas besoin de s'allonger, il suffit d'être confortable et au calme, et de bien maîtriser sa respiration. Le résultat ? La détente physique et mentale, pour plus d'efficacité et repartir immédiatement du bon pied !