1
Conseil N°1 La digestion commence dans la bouche, se poursuit dans l’estomac, puis dans l’intestin. Lorsque les aliments prédigérés sont bien ramollis, ils franchissent un sphincter appelé « pylore » pour entrer dans l'intestin grêle. Les aliments vont rester plus de 6 heures (de 6 à 12 heures suivant la nature du repas) dans ce tube de plus de 6 mètres de long aux multiples circonvolutions.
2
Conseil N°2 Les aliments sont digérés grâce à la bile, liquide fabriqué par le foie et stocké dans la vésicule biliaire, mais aussi et surtout par le suc pancréatique, produit par le pancréas.
3
Conseil N°3 Lorsque tout se passe bien, la digestion peut au pire provoquer une légère fatigue (digérer représente en effet pour le corps une certaine dépense d'énergie), voire une certaine lourdeur au niveau de l'abdomen.

Mais en cas de troubles de la digestion, des désagréments peuvent apparaître, sans gravité la plupart du temps, mais assez pénibles pour que l'on souhaite y remédier.
4
Conseil N°4 Le plus courant est le ralentissement du transit : il peut être lié à une mauvaise alimentation. Pour l'améliorer, buvez le plus possible, marchez au moins une demi-heure par jour, et ne mégotez pas sur les fibres (légumes, fruits, certaines céréales à base de son, etc.). Si vous aimez la soupe, ne la mixez pas trop, les fibres seraient alors broyées et perdraient de leur efficacité. Vous pouvez opter en complément pour les compléments alimentaires spécialement conçus pour le confort intestinal.

Pour résumer, pour se prémunir de problèmes de digestion, mangez à votre faim et arrêtez-vous au moment de la satiété. Celle-ci se manifeste en général par une baisse de la sensation de plaisir à manger. Tentez de manger lorsque la faim apparaît et jamais trop tard le soir. Buvez beaucoup, mastiquez vos aliments pour les déguster et faire débuter la digestion le plus tôt possible. Faites de l'exercice. Enfin, choisissez des aliments variés, l'équilibre alimentaire fait plutôt bon ménage avec la digestion !