1
C'est quoi exactement ? Lorsque tout va bien, le corps se bat plutôt bien contre ces attaques virales ou microbiennes. Mais avec l'âge, une mauvaise hygiène de vie ou tout simplement la fatigue, les fameuses défenses immunitaires ont tendance à s'affaiblir. Le corps devient plus sensible aux infections. Comment faire pour aider notre organisme à résister ?
Le système immunitaire n'est pas le fait d'un seul organe, bien au contraire. Il est le fruit d'interactions complexes entre la moelle osseuse et le thymus qui produisent les cellules immunitaires (les lymphocytes), mais aussi la rate, les ganglions lymphatiques, les amygdales et les amas de cellules lymphoïdes situés sur les muqueuses des voies digestives, respiratoires, génitales et urinaires. C’est habituellement dans ces organes périphériques que les cellules sont appelées à réagir. On distingue l'immunité « innée » qui agit en permanence pour protéger l'organisme, et l'immunité « acquise » qui intervient en cas d'attaque spécifique.
2
Sommes-nous tous égaux ? Malheureusement, non. Il suffit d'avoir des enfants pour s'apercevoir que certains vont passer les trois premières années de leur vie à tomber malades, alors que les autres traverseront les épidémies de varicelle sans jamais l'attraper… Idem lorsque, plus âgés, ce sont souvent les mêmes au bureau qui déclarent en premier la grippe ou la gastro saisonnière ! Il semblerait qu'en réalité, outre la constitution naturelle des uns et des autres qui peut varier, c'est le mode de vie qui joue. Le tabac, le stress, la mauvaise alimentation sont autant de facteurs qui influencent la façon dont le corps se défend. En résumé, plus on prend soin de soi et plus le corps améliore son immunité.
3
Comment prévenir l'affaiblissement des défenses immunitaires ? - En surveillant son alimentation, de façon à apporter à son organisme les nutriments et vitamines nécessaires à son fonctionnement. Cela relève en général du bon sens, à savoir ne pas se nourrir exclusivement de féculents, de viande ou de fruits et légumes, mais d'un peu de tout cela à la fois. Ne pas s'affamer, mais ne pas se gaver non plus !
- En faisant de l'exercice. En améliorant la circulation sanguine, l’exercice permettrait aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus facilement dans le corps.
- En gérant son anxiété. Le stress entraîne en effet la libération d’hormones comme le cortisol et l’adrénaline. Ces hormones sont très utiles à court terme, mais dangereuses si elles sont produites de façon prolongée.
- En ne prenant des antibiotiques que sur prescription médicale et sans jamais s'auto-médiquer.
- En respectant les règles d'hygiène élémentaires.
- En dormant au moins sept heures par nuit.
- En se protégeant contre les maladies sexuellement transmissibles.
4
Comment entretenir ses défenses immunitaires ? Il n'y a pas de compléments ou d'aliments miracle, et les conseils ci-dessus sont à suivre en premier. Cependant, consommer certains aliments pourrait vous aider à renforcer vos défenses. Le zinc, le sélénium, le fer, le cuivre, l’acide folique ou les vitamines A, B6, C et sont les micro-nutriments dont on ne peut se passer pour contribuer au fonctionnement normal du système immunitaire. Veillez donc à ce que votre alimentation en apporte...