1
Les cheveux sont un élément de la pilosité humaine Ils sont donc composés essentiellement de kératine. On compte environ par personne - non atteinte de calvitie bien sûr - 100 000 cheveux pour les bruns et les roux, jusqu'à 150 000 pour les chevelures claires. Nous avons donc environ 100 à 300 cheveux au cm². Un individu moyen perd environ 60 cheveux par jour en automne, 45 au printemps et de 20 à 25 en hiver et en été. Un cheveu vit en moyenne 4 à 7 ans pour les femmes et environ 3 ans pour les hommes.
2
Les cheveux ne poussent pas par la pointe Ils poussent par la racine. En éliminant les pointes fourchues, on les empêche de se dédoubler et de casser, ce qui donne l'impression qu'ils poussent mieux. Les cheveux qui tombent repousseront environ vingt-cinq fois dans une vie (leur durée de vie moyenne est de quatre ans). Des agressions répétées, une mauvaise alimentation, la maladie et le stress, ainsi que la pollution, peuvent toutefois mettre en péril le cycle capillaire.
3
Laver ses cheveux, oui, trop souvent, non. Il y a actuellement une tendance particulièrement en vogue, appelée le « no poo », consistant à prôner la suppression totale du shampoing, en le remplaçant dans un premier temps par un peu de bicarbonate de soude, puis par uniquement de l'eau et un brossage régulier pour répartir le sébum sur l'ensemble de la chevelure. Sans être aussi radical, il faut garder à l'esprit que trop de lavages ont tendance à agresser le cuir chevelu et à booster le sébum et donc le graissage des racines, justement ce que l'on cherche à éviter. Privilégier donc des lavages espacés et surtout des produits doux. Ne pas lésiner sur le rinçage, le cheveu doit crisser sous les doigts, signe qu'il est débarrassé de tout shampoing.
4
Des masques naturels. Si vous avez des cheveux de crin, un masque appliqué avant le lavage, sous serviette chaude, les rendra tout doux. Vous pouvez aussi choisir de l'huile d'argan ou même de l'huile d'olive, attention à ne pas en mettre trop au risque de passer deux jours à vous en débarrasser !
5
Se brosser, mais avec du bon matériel. Les cent coups de brosse de nos grands-mères servaient à débarrasser les cheveux des impuretés à une époque où tout le monde ne se lavait pas les cheveux régulièrement. Mais il n'empêche que se brosser permet de faire briller le cheveu et de se débarrasser de ceux qui sont morts. Attention, n'hésitez pas à mettre le prix dans une brosse de qualité, cela peut vraiment faire la différence.
6
Nourrir ses cheveux de l'intérieur. La kératine est une protéine. Pour favoriser sa synthèse, il est donc essentiel de manger des aliments contenant des acides aminés entrant dans la composition de la kératine. La viande, le poisson mais aussi les légumes, en contiennent. Le fer est également indispensable à la division cellulaire, là aussi celui contenu dans la viande s'assimile mieux que celui des végétaux, mais les fruits secs sont particulièrement recommandés. Enfin, le zinc (huitres, foie, germes de blé, les fromages à pâte ferme et les noix et noisettes) et la Biotine (vitamine B8) (foie, fromage, céréales, etc) contribuent au maintien de cheveux normaux. Si ces aliments ne font pas partie de vos favoris, vous pouvez vous offrir régulièrement une supplémentation par des compléments alimentaires.