bon de réduction

Actualités

En forme et en beauté pour l'été !

En été, tout le monde a envie d'être au top, ne serait-ce que parce que les tenues dévoilent beaucoup plus notre corps qu'en hiver. Sans tomber dans le piège des régimes, voici nos conseils pour vivre pleinement ces mois ensoleillés...

Profiter des merveilles de la nature

Les mois du printemps et de l'été sont aussi ceux où la nature nous offre les aliments les plus goûteux, et souvent les plus à même de nous faire du bien à cette période. C'est le moment de faire le plein de vitamines avec les tomates de saison, de se désaltérer avec les concombres ou les melons, de se faire du bien au teint avec les abricots, les pêches, les nectarines,… De chouchouter notre transit avec les haricots verts ou les courgettes, etc. En été, on n'a qu'à se baisser pour ramasser les meilleurs fruits et légumes !

 

Se préparer aux expositions solaires

Avant même de partir sur la plage, le mieux est de faire le plein de sélénium et de vitamines A et C, qui peuvent aider la peau à se ressourcer lors des vacances. Certains compléments sont parfaits pour cela, mais pensez aussi à manger des aliments contenant du sélénium, du zinc, des vitamines E et C  qui aideront les cellules à se protéger contre le stress oxydatif  (c'est-à-dire qui sont antioxydants) !


Se protéger du soleil

Attention, avoir préparé sa peau au soleil ne dispense surtout pas de se protéger par la suite. Choisissez des protections fortes pour les premiers jours et ne descendez jamais en-dessous d'un indice 15. D'une manière générale, ne vous exposez pas entre 12h et 16h, et préférez toujours l'ombre d'un arbre ou d'un parasol. Votre peau vous remerciera plus tard...


Boire beaucoup

La chaleur entraîne une déshydratation plus rapide qu'en hiver. L'été, on a plus souvent soif et c'est normal. Ecoutez votre corps et pensez toujours à votre bouteille d'eau qui est votre meilleure alliée !


Hydrater votre peau

Protéger sa peau la journée, oui, boire beaucoup, oui, mais également, le soir, s'enduire d'après-soleil ou de crème hydratante permet de bronzer mieux et de prévenir le vieillissement.


Faire de l'exercice, oui, mais à la fraîche

Courir en plein soleil, fournir un effort important aux heures les plus chaudes ? Non, sûrement pas, vous ne gagnerez qu'une insolation, voire plus pour les plus fragiles. En revanche, un footing sur la plage au petit matin est une des choses les plus agréables qui soient. Nager jusqu'à la bouée jaune aussi ! L'été est l'occasion souvent de se réconcilier avec le concept du sport, profitez-en !


Faire la sieste

Ce n'est pas pour rien que dans les pays chaud les gens dorment en début d'après-midi. C'est une façon de gérer justement les hausses de température. Adonnez-vous à cette tradition séculaire et récoltez-en les fruits. Vous serez reposés et frais et dispos pour les soirées qui s'éternisent !


Ralentir... Tout simplement !

Dans le prolongement de la sieste, accordez-vous le droit d'aller plus lentement, de rêver, de vous reposer, de méditer. Ce n'est pas du temps perdu, bien au contraire, cela vous permet de faire le point, d'emmagasiner des forces et même parfois de trouver de riches idées pour la rentrée !

10-07-2013

L'hydratation, plus qu'essentielle !

Boire est un geste automatique que chacun d'entre nous exécute sans même s'en rendre compte.
Mais pourquoi faut-il boire, que boire, quelle quantité... ?

Pourquoi est-il indispensable de s’hydrater ?

Nous devons compenser les pertes hydriques (pertes d’eau). En effet, notre corps se compose de 55 à 65% d’eau. Le fait de respirer, de digérer, d’uriner, de bouger et de transpirer nous fait perdre de 1,5 à 2,5 litres d’eau par jour.
 

Quelle quantité doit-on boire ?

Chez l’adulte :
Les pertes hydriques quotidiennes sont en moyenne de 2,5 litres par jour. Les aliments ingérés apportent en moyenne 1 litre d’eau, le litre et demi manquant pour combler les pertes hydriques doit donc provenir des boissons.

 

Chez l’enfant :
Les besoins hydriques varient en fonction de l’âge et du poids corporels.
Alors que les besoins quotidiens en eau par kilo de poids corporel chez l’adulte sont de 30 à 35 ml, chez l’enfant de 7 à 10 ans, ils sont de 70 à 85 ml. Et, chez l’enfant de 1 à 6 ans de 90 à 100 ml, soit trois fois plus que ceux de l’adulte.
Il est donc fondamental de bien hydrater nos enfants, et surtout d’augmenter les apports de 30ml/kg de poids corporel à chaque élévation de température ambiante de 1°C, et ce à partir de 30°C.
En cas de fièvre, les besoins en eau augmentent de 10% par degré au-delà de 38°C.

Chez les sportifs :
Chez les sportifs ou les personnes dont l’activité professionnelle est physiquement importante, les apports hydriques doivent être adaptés à :

- La condition physique,
- L’intensité et la durée de l’effort,
- La température, le taux d’humidité ambiant et l’altitude.

 

Que faut-il boire et comment se réhydrater ?

L’homme moderne a un nombre invraisemblable de boissons différentes à sa disposition. L’organisme a essentiellement besoin d’eau, aucune autre boisson n’est réellement indispensable. Différentes eaux sont à notre disposition, mais toutes ne sont pas de même qualité.
L’eau du robinet provient d’une nappe aquifère ou d’un cours d’eau décanté. Elles sont épurées, filtrées et traitées chimiquement. Les propriétés physicochimiques et organoleptiques des eaux varient en fonction des régions.
L’eau de source est une eau d’origine souterraine microbiologiquement saine et protégée contre les risques de pollution. L’eau de source se différencie de l’eau minérale naturelle par le fait qu’elle n’a pas d’obligation d’avoir une composition minérale constante et caractéristique dans le temps. Elle est apte à la consommation sans autre traitement que la sédimentation des matières en suspension et la séparation des composés instables à l’aide de procédés physiques. Toute adjonction est interdite, sauf celle des gaz carboniques.
L’eau minérale naturelle est également issue d’une nappe aquifère de situation géographique établie dont l’émergence, la composition et la température doivent rester stables dans le temps, indépendantes des variations saisonnières. Elle se distingue des eaux destinées à la consommation humaine par sa teneur en minéraux, oligo-éléments ou autres composants, par sa pureté originelle. Elle peut être considérée comme véritable garantie de qualité. Ainsi ,on distingue les eaux faiblement minéralisées des eaux fortement minéralisées par leurs teneurs en résidus secs (quantité de particules qui restent après évaporation d’un litre d’eau). Chaque eau, de par sa composition en minéraux, peut être recommandée dans un cas ou un autre.
La femme enceinte devra opter pour une eau riche en magnésium et calcium. Les laits des nourrissons devraient être accompagnés d’eaux faiblement, voire très faiblement minéralisées. Les enfants, adolescents et personnes âgées devraient choisir des eaux calciques pauvres en sodium. Les eaux très fortement minéralisées ne devraient pas être consommées quotidiennement, surtout si elles sont riches en sel (sodium) et en sulfate.
Il est donc fondamental, lors de l’achat de ces boissons, de lire les mentions de composition et d’adapter ses choix à ses besoins.

Quant aux autres boissons que l'eau, même si leur goût est agréable, elles ne sont pas nécessairement recommandées en tant que boissons hydratantes.

 

Quelques conseils...

Il est donc indispensable de vous hydrater tout au long de la journée.
Pour vous aider :
- Emportez avec vous ou dans votre sac une mini bouteille d’eau. Ce format pratique sera ainsi toujours près de vous !
- Ayez toujours une bouteille d’eau à proximité : dans votre cuisine, sur votre bureau,…
- Variez les eaux… et les plaisirs ! Thés, tisanes, eau gazeuse, aromatisée, ou encore eau agrémentée de feuilles de menthe ou quelques gouttes de citron,… En évitant le sucre bien entendu.
- Privilégiez les aliments riches en eau, comme les fruits et légumes, ou encore les laitages.
- Et surtout, n’attendez pas d’avoir soif pour boire !

11-06-2013

Nos conseils pour se remettre au sport

Si le dernier sport que vous avez fait consistait à prendre les escaliers du centre commercial parce que les escalators étaient en panne, cet article est fait pour vous ! On est souvent étonnés de constater que faire du sport n'implique pas forcément des coûts élevés comme un abonnement à une salle de gym à laquelle on n'est souvent pas très assidu... Ni de grands efforts que beaucoup pourraient qualifier de surhumains !

Le sport, pourquoi ?

D’abord, parce qu’il est agréable de se dépenser. Cela permet de se vider la tête, de se reconnecter avec son corps, et même de se faire du bien au cerveau, qui lui aussi a besoin de s'oxygéner. C'est bon pour le coeur si on ne fait pas n'importe quoi, mais aussi pour la circulation, le dos, etc. Contrairement aux idées reçues, le sport ne fait pas forcément maigrir, mais il aide à se réguler. Après avoir fait du sport, on a souvent vraiment faim et le repas, alors, ne fait pas grossir (s’il reste raisonnable bien sûr !). Et parfois, le sport permet aussi d'éliminer la chouquette en trop du goûter !

Par quoi commencer ?

Si vous n’avez pas pratiqué d’exercice depuis longtemps, la première chose à faire est d'aller voir votre médecin pour un petit bilan, afin d'être sûre d'être apte. Il est en effet imprudent de mettre son cœur à l'épreuve, ou encore son dos ou ses chevilles, sans avoir eu la confirmation qu'on peut le supporter.

Comment faire du sport sans que cela devienne une corvée ?

Commencez dans un premier temps avec des petits exercices quotidiens qui peuvent tout à fait s'insérer dans l'emploi du temps. En somme, cela revient à faire du sport sans même s'en rendre compte… Evitez d’attendre que les escalators tombent en panne pour choisir l'escalier, ou de prendre les transports en commun si vous pouvez faire la même distance à pied. Vous pouvez également jouer au foot / basket / ballon prisonnier / chat perché avec vos enfants le week-end, et serrer les fesses lorsque vous êtes debout et même assise au bureau ! Petit à petit, vous vous rendrez compte que vous avez plus de muscles que vous ne le pensiez !

Et si on veut vraiment reprendre une véritable activité sportive ?

Si reprendre le sport vous est vraiment difficile, orientez-vous vers une activité qui vous plaît. C'est le critère sine qua non pour vraiment s'y tenir. Il est bien sûr inutile de choisir le footing si courir vous ennuie mortellement, ou la piscine si vous êtes allergique au chlore. La danse, souvent, est une bonne alternative, car elle est festive, et avec la musique, on oublie qu'on est en train de transpirer ! Il ne faut surtout pas se fixer des objectifs inatteignables, au risque d'abandonner très vite.

Le sport : seule ou à plusieurs ?

L'intérêt de reprendre le sport à plusieurs, c'est qu'il est plus difficile de se défiler lorsqu’on s’est engagé. Donc à deux, c'est mieux. Bien sûr, il vaut mieux choisir une personne du même niveau que vous ou presque (reprendre le tennis avec une ancienne championne junior risque d'être un peu décourageant..). Mais toujours dans cette optique de se faire plaisir avant tout, si le rendez-vous sport est aussi un rendez-vous amical, c'est immédiatement plus motivant !
 

 

15-05-2013

Pourquoi consommer des compléments alimentaires ?

Parce qu'il n'est jamais trop tard pour prendre soin de soi, de nombreux compléments alimentaires nous permettent aujourd'hui d'allier à la fois vie active et santé.
Bien que seuls une alimentation variée et équilibrée associée à un mode de vie sain restent les clés d'un bon état de santé, les compléments alimentaires peuvent nous aider à combler certains manques en vitamines, minéraux ou autres substances.
Le point en quelques questions clés !
Définition et règlementation des compléments alimentaires

La notion de complément alimentaire a été définie en 2002 par la directive 2002/46/CE du Parlement Européen : « Les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter un régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés. Ils sont commercialisés sous forme de doses (gélules, pastilles, comprimés, ampoules, pilules…) et destinés à être pris en unités mesurées de faible quantité ».

Ils ne nécessitent pas d’autorisation de mise sur le marché, mais doivent faire l’objet en France de déclaration auprès de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui examine leur composition. Ils doivent répondre aux exigences de traçabilité et de qualité des produits de l’agroalimentaire. Des contrôles réguliers sont mis en place sur les lieux de fabrication, de stockage et de vente de ces produits.

Les allégations qu’ils mentionnent sont régies par un règlement européen spécifique, qui permet de garantir aux consommateurs la véracité des informations figurant sur l’étiquetage, la présentation ou la publicité des denrées alimentaires.
Conformément à la règlementation, l’étiquetage doit également spécifier précisément les quantités et les valeurs nutritionnelles des nutriments présents dans le produit.


Les compléments alimentaires sont-ils des médicaments ?

Non, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments et ne peuvent les remplacer. Ils contribuent néanmoins à améliorer certaines conditions (femmes enceintes, ménopause, sommeil,...), mais ils ne peuvent pas soigner une maladie. Ils contribuent à l'entretien et permettent à des individus en bonne santé de le rester.
La supplémentation ne remplace en aucun cas la médication, ni l'alimentation variée et équilibrée. Cependant, elle représente une aide précieuse et utile.
 
Les compléments alimentaires sont-ils de qualité ?

Oui, bien sûr ! La réglementation française et européenne imposent des exigences élevées en matière de sécurité des compléments alimentaires et de protection du consommateur. En effet :
- un système d’assurance qualité permet d’assurer la traçabilité et de garantir l’hygiène et la sécurité des compléments alimentaires (HACCP, ISO…).
- seuls les ingrédients ayant fait l’objet d’une autorisation d’emploi peuvent être utilisés.
- l’étiquetage de tous les ingrédients et des recommandations d’utilisation est obligatoire.
- une déclaration à la DGCCRF de mise sur le marché est systématique.
Enfin, une charte de Qualité des Compléments Alimentaires Synadiet (Syndicat des fabricants de produits naturels, diététiques et compléments alimentaires) permet d’informer les industriels des avancées scientifiques et règlementaires sur ces produits.

Les compléments alimentaires sont-ils toxiques ?

Non. Ils permettent d’apporter à chacun des quantités de nutriments, dans le but de compléter les besoins de ceux qui seraient en déficit. Les compléments alimentaires peuvent également de faciliter l’obtention des valeurs des ANC (apports nutritionnels conseillés) pour ceux qui ont une alimentation « normale », tout en garantissant la sécurité des consommateurs.
Même si la consommation de compléments alimentaires peut amener à dépasser les doses limites de sécurité ponctuellement, ce dépassement sera sans risque pour la santé. En effet, il existe encore une marge de sécurité entre ces doses limites et la dose maximale à laquelle aucun effet indésirable n'est rapporté.


Pourquoi consommer des compléments alimentaires ?

Consommer des compléments alimentaires, c’est couvrir ses besoins nutritionnels tous les jours. Ils permettent de répondre à des besoins spécifiques apparaissant tout au long de la vie, comme au moment de la grossesse, de la ménopause, lors d’activités physiques…
Naturellement, nous avons tout ce qu’il faut pour maintenir notre température corporelle, alors pourquoi s’habiller ? L’habillement de tous les jours nous permet d’économiser de l’énergie pour nous défendre contre les agressions extérieures. Il en va de même pour les apports en nutriments.
L’alimentation nous en apporte une certaine quantité, mais le fait d’apporter quotidiennement une couverture supplémentaire par les compléments alimentaires permet d’assurer un apport optimisé pour les besoins de tous les jours.

Les compléments alimentaires sont consommés par relativement peu de Français, cependant les femmes se distinguent en effectuant le plus grand nombre de prises. Les compléments vitaminiques et à base de  minéraux sont les plus appréciés, que ce soit chez les adultes ou chez les enfants. Les consommateurs ont, à la base, une meilleure hygiène de vie (alimentaire, physique) et respectent mieux leurs besoins grâce aux compléments alimentaires.
Toutes les études s'accordent sur le fait que les personnes consommant des compléments alimentaires sont celles possédant le plus souvent une meilleure hygiène de vie et une alimentation plus équilibrée.

03-04-2013

Tous nos conseils et trucs minceur

Qui n'a jamais rêvé de se sentir mieux dans son corps pour aborder la phase délicate du maillot le plus sereinement possible ? Voici quelques conseils qui devraient vous permettre d'être détendu au moment de tomber les vêtements. Sachant toutefois qu'il n'y a rien de pire que de s'affamer pour « perdre » trois kilos, l'effet yoyo étant quasiment inévitable. Par conséquent, il faut bannir l'idée d'un régime, et raisonner plutôt en terme d'équilibre alimentaire...

Se réconcilier avec la notion de faim

Souvent, les problèmes de poids viennent d'une incapacité à manger en fonction de sa faim. Pour reconnaître cette sensation tout à fait naturelle, tentez durant deux ou trois jours de repousser le moment du petit déjeuner, pour détecter les signaux de la faim : ventre qui gargouille, salivation, et parfois même crampes d'estomac. On ne devrait manger qu'après avoir ressenti cela !

Arrêter de manger quand vient la satiété

La satiété est souvent difficile à détecter, parce qu’on a souvent tendance à ne pas assez s'écouter... En réalité, elle se manifeste par une diminution du plaisir, mais également une sensation de plénitude au niveau de l’estomac. Les aliments n'ont plus le goût aussi délicieux qu'ils avaient au début du repas. C'est le signe qu'il est temps de s'arrêter. Et ce, même s'il en reste dans votre assiette…

Déguster vos aliments

Pour moins manger, il suffit souvent de manger plus lentement, et surtout en étant conscient de ce qu'on avale. Donc pour cela, il vaut mieux ne pas envisager ses repas devant la télé ou en lisant un magazine. Vous verrez que vous mangerez moins machinalement et donc moins, tout court !

Se faire plaisir

Tout simplement parce que si l'on se frustre, au prochain repas on risque fort de manger tout ce qu'on s'est interdit auparavant. Donc, si vraiment ce sont les frites qui vous tentent et pas les haricots, mangez-les, mais en vous arrêtant une fois rassasié(e).

Varier les aliments

L'équilibre alimentaire ne se fait pas sur un jour, ni même une semaine. Mais le corps est bien fait et si vous êtes à son écoute, il vous fera part de ses envies. Et parfois, il arrivera même que vous ayez envie de manger une bonne salade d'endives par exemple !

Faire de l'exercice

Attention, il n’est pas question de devenir une pro du marathon si vous n’avez jamais réussi à courir pour attraper le bus. Mais prendre les escaliers plutôt que les escaliers roulants, s'arrêter une station plus tôt pour aller au travail, aller acheter le pain à pied plutôt qu'en voiture, rester debout dans les transports en commun, préférer une balade le dimanche plutôt qu'un film sur votre canapé, c'est aussi de l'exercice !

S’offrir des massages

Les massages ne font pas maigrir, mais ils font du bien. Ils nous réconcilient avec notre corps et parfois drainent un peu l'eau que l'on retient dans les cuisses, cette culotte de cheval que les filles ont tant de mal à accepter !

Boire beaucoup, mais pas trop non plus

 Boire permet d'éliminer les toxines. Pensez également aux produits drainants (sous forme de sticks, infusions,…) pour accélérer le processus. En respectant les doses prescrites, cela peut vous donner l'impression de « dégonfler ».

Prendre des douches froides

Si cela vous paraît insurmontable, finissez juste la douche avec un jet froid sur les jambes. Rien de mieux pour soulager les jambes lourdes et pour lutter contre les capitons. Sans compter que pour se réchauffer, le corps va dépenser de l'énergie, et donc des calories !

15-03-2013
Actualités plus récentesActualités plus anciennes
juvamine

Faites le plein d'énergie et de vitalité : les vitamines et compléments alimentaires Juvamine
sont conçus pour des gens en bonne santé et qui souhaitent le rester.

facebook
youtube