Actualités

Etes-vous sujettes aux problèmes de circulation ?

Un grand nombre de femmes – mais aussi d’hommes, en moindre proportion – souffrent d’une mauvaise circulation sanguine. Comment l’expliquer ? Comment prévenir ces désagréments et comment en soulager les effets ?

 

A quoi sont dus les problèmes de circulation ?
1 femme sur 2 est sujette à des problèmes de circulation. Pour la plupart ils sont saisonniers ou temporaires avec peu de conséquences. Ils peuvent être provoqués par les fortes chaleurs, un voyage de longue durée… La mauvaise circulation sanguine est aussi souvent la conséquence d’une conjugaison de facteurs aggravants : un fort taux de cholestérol, un surpoids, un manque d’exercice physique, une alimentation pauvre en fibres et trop riche en graisses et sel et encore un manque d’hydratation. Tout cela provoque une perte d’élasticité des vaisseaux sanguins qui ne peuvent plus s’adapter correctement aux niveaux de pression émis par le cœur. Pour certaines personnes, il peut également s’agir d’un désagrément qui nécessitera la consultation d’un spécialiste.

Quels sont les signes d’une mauvaise circulation sanguine ?
Plusieurs signes doivent vous alerter. En premier lieu, des fourmillements dans les extrémités après une position un peu prolongée : dans les pieds mais aussi dans les mains, notamment lorsqu’on utilise longtemps son téléphone portable par exemple. Les jambes gonflées et lourdes, les pieds qui enflent dans les chaussures, sont un des symptômes les plus courants. On constate aussi une fatigue généralisée chez les personnes souffrant le plus d’une mauvaise circulation sanguine. Enfin, une chute des cheveux peut aussi survenir, en raison d’une mauvaise irrigation du cuir chevelu.

 

Comment améliorer sa circulation ?
En premier lieu, il faut revoir son alimentation. Bannir le sel autant que possible, limiter les graisses et les sucres et augmenter les apports en fibres. Faire de l’exercice, de préférence de la natation, qui aura un effet massant et stimulant sur le système veineux, s’étirer régulièrement, sur élever ses jambes la nuit pour limiter la stagnation du sang dans la partie basse de l’organisme. En cas de jambes très lourdes, surtout l’été ou lors de longs trajets en avion, voiture ou train, les bas de contention sont recommandés.

Quelles sont les autres solutions ?
Certains aliments peuvent aider à retrouver une meilleure circulation comme la myrtille, le cassis ou l’ail. Certains compléments alimentaires, associés à une meilleure hygiène de vie peuvent vous aider également. L’Hamamélis, un arbuste originaire d'Amérique du Nord, contribue à la résistance des vaisseaux sanguins, à une bonne circulation générale et favorise notamment la sensation de jambes légères. Le Ginkgo contribue à une circulation sanguine normale. La vigne rouge et le cassis sont également recommandés pour leur action bénéfique sur le système veineux.

 

Bronzage : comment passer un été écolo ?

Bien préparer sa peau avant les premières expositions permet de la rendre moins fragile. Une préparation qui passe principalement par une alimentation équilibrée et riche en vitamines. Choisissez donc des aliments riches en vitamines A (abats, lait, œufs…), vitamines C (agrumes, poissons crus, poivrons…) et vitamines E (viandes, œufs, lait, fruits secs…). Il existe des compléments alimentaires sous forme de gélules.

 


Faites une cure de carottes, contenant des bêta-carotène et des vitamines et ayez recours aux huiles essentielles de carotte : quelques gouttes mélangées à de l’huile de coco en massage le soir. Attention, cette mixture n’est pas une protection solaire, elle est à utiliser en guise de préparation à l’exposition !

Bronzez sans soleil.
Avez-vous vraiment besoin de vous exposer pour obtenir un joli hâle ? Les autobronzants donnent aujourd’hui de très bons résultats, très naturels. Il existe des autobronzants à avaler.


Limitez les durées et les heures d’exposition.
En évitant les heures les plus chaudes, entre 12 et 16h, vous limitez le risque de coups de soleil. Il faut bien sûr protéger votre peau même en dehors de cette tranche horaire.

Attendez que la crème solaire ait pénétré avant de vous baigner.
Plonger dans l’eau quelques secondes à peine après avoir appliqué votre crème est contre productif à plus d’un titre. Non seulement vous risquez de voir se diluer la protection dans l’eau et donc d’affaiblir son efficacité, mais en plus vous contribuez à la pollution de la mer. En respectant un petit délai, une quantité plus faible de produit partira dans l’eau.

Choisissez des crèmes solaires plus « naturelles ».
De plus en plus de marques s’engagent pour des compositions plus naturelles, avec des filtres moins chimiques. Veillez cependant à ce que l’indice de protection corresponde à vos besoins.

Pour les enfants, achetez des tee-shirts anti-UV, des casquettes et des lunettes.
Non seulement ces vêtements « techniques » vous épargneront des bagarres avec vos chérubins qui détestent qu’on les enduise de crème, mais en plus ils sont bien plus respectueux de l’environnement ! De même, ne lésinez pas sur les parasols, les chapeaux et les ombres naturelles offertes par les arbres. N’oubliez pas que l’on bronze même à l’ombre, et de manière souvent plus durable et harmonieuse !

 

Mincir, rester en forme après 50 ans

Après 50 ans, les kilos ont tendance à s’installer plus durablement. Difficile de garder la ligne alors que l’on ne mange pas plus, difficile aussi de se sentir en forme quand on vit un bouleversement hormonal intense en raison de la ménopause. Voici quelques conseils pour rester en forme pour attaquer cette phase de notre vie !

 

Pourquoi on grossit plus après 50 ans ?

Parce que l’organisme a besoin de moins de calories pour remplir ses différentes fonctions, en raison d’une production hormonale en baisse. Les kilos se répartissent en plus différemment, toujours à cause des hormones qui commencent à faire défaut. Ils ne s’installent ainsi plus sur le bas du corps, mais sur le ventre, la poitrine et les bras. En un mot, votre corps change…
Le fait d’avoir multiplié les régimes est également un frein à l’amaigrissement. Le corps s’est habitué et compense en stockant le moindre écart, de peur que vous le priviez à nouveau !
S’ajoutent à cela des modes de vie qui évoluent, moins de petits plats parce que les enfants sont partis, plus de restos, de verres de vin, de mets réconfortants.
Enfin, la rétention d’eau, qui est elle aussi hormonale, vous donne l’impression de « gonfler » et ajoute des kilos sur la balance…

mincir

 

Quelles sont les solutions ?

 

Déjà, adapter l’apport calorique à vos besoins. Manger davantage de fibres et de sucres lents, dont votre organisme a besoin. Faire du sport également, en prenant garde de choisir une activité douce pour votre corps : pilates, yoga, natation, marche rapide. Ne vous mettez pas à courir le marathon d’un coup si vous n’avez pas bougé depuis des années ! Tendinites et problèmes articulaires assurés !

 

Renforcer son estime de soi

 

Votre corps a besoin que vous l’aimiez, que vous le chérissiez. Ce n’est pas parce qu’il commence à vous faire un peu défaut qu’il faut le laisser dans un coin et l’ignorer, bien au contraire ! Multipliez les activités qui vous procurent du plaisir, les massages, les week-end en bord de mer, les thalassos. Achetez-vous de nouveaux vêtements à votre taille, plutôt que de vous obstiner à porter ceux qui ne vous vont plus. Offrez-vous un nettoyage de peau, une nouvelle coupe de cheveux. Ce n’est pas parce qu’on a 50 ans qu’on ne mérite pas d’être coquette !

 

 

 

Ayez recours aux méthodes naturelles

Pour contrôler la prise de poids :
Le glucomannane contenu dans les produits à base de Konjac contribue à la perte de poids dans le cadre d’un régime hypocalorique
Pour s’affiner :
Les extraits de queue de cerise aident à drainer l’organisme. Profitez également des plaisirs de tisanes drainantes, comme celles contenant du pissenlit ou de l’hibiscus. Il existe aussi des compléments alimentaires à base d’artichaut, de fenouil ou encore de rhubarbe spécifiquement conçus pour les femmes de plus de 45 ans. Ces plantes favorisent une bonne digestion.
Pour retrouver du tonus :
Faites une cure de vitamines, en privilégiant les compléments conçus pour les 50 ans et plus, comprenant des vitamines et des actifs spécifiques pour retrouver bien-être
Le ginseng est enfin lui aussi un très bon coup de pouce pour les baisses de forme passagères.

La détox par les plantes

Les fêtes sont passées par là, l’hiver est à son paroxysme et nous donne d’irrésistibles envie de gras et de sucré. Bref, notre corps crie au secours, il est saturé et aurait bien besoin d’une petite détox. Les signaux à ne pas négliger ? Les troubles du sommeil, la nervosité, les problèmes de digestion, de rétention d’eau etc. Ces gênes indiquent que les organes d’élimination des toxines (foie, reins, intestins et système lymphatique) ont besoin d’un coup de pouce

Bonne nouvelle, les plantes sont nos meilleures amies lorsqu’il s’agit d’accorder un peu de repos à notre organisme ! Voici comment pratiquer une détox 100% plaisir…


On aide notre foie à mieux fonctionner avec l’Artichaut . Ses longues feuilles sont traditionnellement utilisées pour leurs effets bénéfiques sur la digestion. Elles contiennent en effet des actifs agissant sur le foie et le système digestif.

detox

 

On favorise l’élimination des toxines avec l’Aloe Vera , aux vertus dépuratives bien connues des adeptes de la santé par les plantes.


On facilite le transit intestinal avec la rhubarbe , traditionnellement connue pour participer au bon fonctionnement intestinal

On nettoie son corps de l’intérieur avec le pissenlit . Le pissenlit contribue à la détoxification de l'organisme. Il accompagne ses fonctions d'élimination de l'organisme et participe au drainage. Le citron, essentiellement exploité au Mexique et en Inde, où il est très apprécié pour son goût rafraîchissant et stimulant.


On lutte contre les ballonnements avec le charbon végétal . Le Charbon végétal possède un pouvoir adsorbant. Il contribue à réduire les excès de flatulences après des repas trop copieux, notamment en hiver, les légumes de cette saison ayant tendance à aggraver ces désagréments (pois, lentilles, choux, etc).

Les plantes qui vous accompagneront cet hiver au coin du feu

Qui dit hiver, dit froid, et petits désagréments que l’on connait tous (fatigue, état de stress, baisse de forme,…). Voici une sélection des plantes qui vous aideront à rester en forme pour les fêtes.

Un esprit détendu et un corps relaxé avec la Lavande,

Manque de soleil, froid, fatigue de fin d’année… L’hiver est souvent propice aux dépressions saisonnières et coups de mou. Certaines plantes peuvent aider à booster notre organisme. L\'huile essentielle de Lavande est idéale en cas de coup de stress ou de fatigue. Elle peut être ingérée (2 gouttes par jour) ou diluée dans un bon bain chaud, détente assurée avant de se coucher !

 

Des voies respiratoires dégagées grâce au pin sylvestre

 

Le Pin sylvestre est une espèce d\'arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l\'Europe tempérée et boréale et jusqu\'en Sibérie orientale. Avec son parfum frais évoquant la forêt, l’huile essentielle extraite de cet arbre est particulièrement indiquée aux personnes recherchant un produit 100% d\'origine végétale pour leur système respiratoire.

 

Une gorge apaisée grâce au citron et à l’eucalyptus.

 

Le citron et l’eucalyptus ont tous deux des vertus apaisantes pour la gorge. A utiliser sous forme d’huile essentielle.

 

hiver

 

Une digestion facilitée avec la menthe poivrée , l’artichaut ou le fenouil.

 

S’il y a bien une période dans l’année où l’on multiplie les repas souvent difficiles à digérer, c’est celle des fêtes de Noël. L’huile essentielle de menthe poivrée est dans ces cas-là la meilleure des alliées. Elle aide la digestion, permet d’amoindrir les sensations de ballonnement ou d’écœurement fréquents en cette période d’agapes ! Les feuilles de l’artichaut sont quant à elles traditionnellement utilisées pour leurs effets bénéfiques sur la digestion mais aussi sur le foie et le système digestif. Les graines du fenouil ont, elles aussi, des vertus digestives.

 

Une peau éclatante grâce à l’huile d’Onagre

En hiver, le teint est souvent brouillé, la faute au manque de sommeil, aux chauffages asséchants, à une nourriture trop grasse. L’huile d’Onagre aide à maintenir votre peau en bonne santé et à lui donner un teint éclatant. Hiver comme été, optez donc pour Bronzage Sublime après-soleil qui prendra soin de votre peau ou encore Bourrache Onagre pour un teint éclatant. Le zinc est un oligo-élément en parfait complément car il contribue au maintien d’une peau normale

 

 

 

Un organisme renforcé grâce au thym et à l’acérola

 

L\'acérola est une cerise récoltée en Amérique et utilisée pour sa teneur en Vitamine C, de quoi vous aider à rester en forme en hiver. En effet, la vitamine C contribue à réduire la fatigue. Le thym peut, lui, se boire en infusion , particulièrement utile pour vous aider à passer l’hiver en toute tranquillité.

Actualités plus anciennes
Nos autres sites  :    Mercurochrome|Intimy|Marie Rose|Laboratoires Juva Santé
juvamine

Faites le plein d'énergie et de vitalité : les vitamines et compléments alimentaires Juvamine
sont conçus pour des gens en bonne santé et qui souhaitent le rester.

facebook
youtube